Chronique d'un Ariègeois à Taghia (Maroc)

PGHMARIEGE.COM : Nous sommes avec Sébastien THOMAS, adjudant au PG, guide de haute montagne. Séb, peux-tu nous dire où as-tu passé tes dernières vacances montagnardes ?

 

Séb. : Au vacances de Toussaint (ndlr. : 2009) je suis allé à Taghia, au Maroc, avec mon beau-père et un ami qui fut gendarme adjoint au PGHM. Au début je voulais aller à la Dent d’Orlu mais quand j’ai vu le topo de Christian Ravier, je me suis dit ‘ça a l’air bien là-bas, on dirait qu’il y a moins d’herbe dans les voies’…

PGHMARIEGE.COM : Tout de même, avec tout ce beau caillou en Ariège, pourquoi le Maroc ?


Séb. : La première chose que j’ai trouvé terrible c’est de partir avec mon beau-père, parce qu’il y était allé en 1969. En fait il était allé équipé avec une bande de copains parisiens sur les contreforts de Zouïa, et finalement il revient avec moi 40 ans après, c’est génial. Ensuite Taghia c’est une destination escalade où tout est bien : la météo, l’escalade, et les berbères qui restent un peuple noble et au combien acceuillant.


PGHM-ARIEGE.COM : Apparemment le cadre et l’ambiance t’ont enchanté n’est-ce pas ?


Séb. : C’est un site qui a gardé un mode de vie montagnard. Ce sont des gens qui savent tout faire et qui sont extrèmement chaleureux. Pendant 10 jours nous avons seulement entendu le bruit de l’eau et les rires des enfants qui jouent. Je n’ai qu’une hâte c’est d’y retourner avec mon épouse et mes deux perles.


PGHM-ARIEGE.COM : Et les voies d’escalade, c’est comment ?


Séb. : Déjà il y a des voies partout, à portée de chaussons. Il n’y a pas besoin de beaucoup marcher. Nous n’avons fait que des voies équipées. On a fait un paquet de longueurs et on a jamais pété une prise ! Le style c’est du rocher raide et sculpté, en majorité à bonnes prises. Par contre les accès et les descentes restent  ‘montagne’.


PGHM-ARIEGE.COM : Comment trouve-t-on des renseignements, des topos ?


Séb. : Dans les gîtes sur place tu peux trouver beaucoup de renseignements. Puis on avait le topo de Christian Ravier qui est super bien fait. Sinon il y a souvent des grimpeurs et tu prends les tuyaux en direct.


PGHM-ARIEGE.COM : Quels conseils donnerais-tu à un grimpeur souhaitant aller grimper à Taghia ?


Séb. : Pour se faire plaisir dans les voies il faut quand même avoir un niveau 6b/c en falaise et avoir le pied montagnard, comme peuvent l’avoir les bergers berbères et là y’a du boulot ! Ensuite il faut choisir la bonne période. Nous on a eu de la chance avec la météo parce qu’on y est allé un peu tard. L’idéal semble être le printemps ou le début de l’automne. Autre chose : pour les pyrénéens ça vaut le coup de prendre l’avion à Gérone (Espagne), les vols sont moins chers.

Écrire commentaire

Commentaires : 0