Interview du Maitre de Chien

 

 Nous sommes avec le Maréchal des Logis Chef Pierre CASSIN, secouriste et maître de chien. En compagnie d’Aldo, ils forment l’équipe cynophile du PGHM.

 

PGHM-ARIEGE.COM : Quelles sont les spécificités d’une telle équipe au sein d’une unité de secours en montagne ?

P. CASSIN : Les équipes cynophiles en unités de secours en montagne se distinguent par le fait qu’elles sont menées par un secouriste montagne qui met en œuvre un moyen spécial. Ce moyen est un chien spécialement choisi et dressé pour la recherche en avalanches.

 

PGHM-ARIEGE.COM : Quel est le parcours du gendarme et du chien pour être opérationnel en PGHM ?

P. CASSIN : Le maître a subi la sélection commune à tous les secouristes en montagne de la gendarmerie. Après acte de volontariat il est retenu, suivant les besoins de l’arme, pour suivre un stage de maître de chien. cette formation est de 13 semaines du mois d’août au mois de décembre au CNICG à Gramat. C’est à ce moment que ...

le maître et le chien se rencontrent. L’animal acheté à l’âge de 12 à 18 mois est incorporé à Gramat, il y subit des examens vétérinaires, son comportement et ses aptitudes sont évalués. Les résultats de ces tests orientent le chien vers une des spécialités de la gendarmerie (pistage, intervention, recherche de stupéfiants…). Le sous-officier en sort diplômé « Maître de chien de la Gendarmerie Option Piste ». Il s’en suit un stage de 3 semaines à Montgenèvre (haute alpes) où l’équipe est formée à la recherche en avalanches. L’année suivante un stage de 2 semaines, toujours à Montgenèvre, consolide la formation. Tout au long de la carrière de l’équipe celle-ci sera évaluée sur les plans techniques et physiques au cours de recyclages organisés une fois par an à Montgenèvre.


PGHM-ARIEGE.COM : Quel est le quotidien de l’équipe cynophile ?

P. CASSIN : Après sa sortie matinale, et le nettoyage du chenil, tout doit être prétexte à présenter de nouvelles situations au chien, à consolider ses acquis. Cette éducation est faite de sorties en montagne et d’entraînement spécifiques au pistage et à la quête.


PGHM-ARIEGE.COM : Aldo est votre troisième chien et vous êtes maître depuis seize ans. Au regard de votre expérience pourriez-vous nous décrire quelles sont les qualités requises pour devenir maître de chien ?

P. CASSIN : Une grande disponibilité, un bon sens de l’observation et beaucoup de patience peuvent aider à devenir et à rester maître de chien.

Écrire commentaire

Commentaires : 0